La fin de l’été mais de nouvelles pralines pour s’évader

Peu enthousiaste à l’idée de devoir refermer la parenthèse ensoleillée, la chocolaterie Galler prolonge les festivités ; 4 pralines, des notes gourmandes, un zeste d’exotisme et la voici qui repart pour d’infinis voyages. 

Au cœur des saveurs, aux confins des délices, elle nous entraîne à la découverte de nouvelles cultures.

Première étape : la cérémonie du thé. Le Matcha y est convié. En parfait invité, il s’adapte aux particularités et envies de chacun. Revêtu de noir, il met en avant son aspect végétal. Légèrement amer, il laisse sur les papilles une impression de force et de puissance. En blanc, il préfère s’associer au fruit de la passion, donnant lieu à des notes florales d’une grande fraicheur. Dans chaque version chocolatée, l’approcher c’est l’adopter. 

Deuxième étape, même continent : la cueillette du yuzu. Ce petit fruit jaune, cousin du citron, appartient à la famille des agrumes. Son goût frais et franc en bouche se situe à la croisée des chemins entre le citron vert, le pamplemousse jaune et la mandarine. Combiné au chocolat au lait, son acidité bien marquée est des plus appréciées. Une initiation qui assurément ne manquera pas de mordant !

Troisième étape : la récolte outre-Atlantique. À l’ombre des pacaniers, se dissimule un délicieux trésor ; des coques jonchent le sol. Véritables petits concentrés d’énergie, les noix de pécan sont en outre particulièrement savoureuses. Douces et fruitées, elles donnent naissance à un praliné d’une grande finesse. Enrobé de chocolat noir, l’ensemble acquiert une dimension nouvelle, un élan gourmand.

Et vous, quelle sera votre prochaine destination plaisir ?